Pédagogie

Enseignement musical

Depuis le milieu du XIXe siècle, partant des principes pédagogiques adaptés de Pestalozzi, plusieurs musiciens ont tenté de proposer une approche nouvelle de l’enseignement musical. Ainsi pouvait-on lire notamment qu’il s’agissait d’« enseigner les sons avant les signes et [d’]apprendre à l’enfant à chanter avant qu’il apprenne les notes écrites ou leur nom ». C’est donc tout naturellement qu’Émile Jaques-Dalcroze, fils d’une héritière de la pensée de Pestalozzi, redéfinira une approche de la musique, constatant que les méthodes traditionnelles se concentraient trop sur l’intellect au détriment des sens, sans parvenir à donner aux étudiants une expérience musicale valable (Comeau, 1995). Il dira : « C’est en constatant dans mes classes à quel point les 9/10 des élèves virtuoses comprennent mal et aiment peu la musique […] que j’ai songé à vouer ma vie au développement des facultés musicales de l’enfant, de façon à le livrer plus tard aux études techniques instrumentales dans les conditions qui lui permettent de faire de cette technique un moyen de s’extérioriser, de s’affirmer, […] au lieu de la faire servir à imiter servilement les pensées et les sentiments des autres » (Jaques-Dalcroze, cité par Bachmann, 1987).

Il y a eu donc Dalcroze, mais nous pourrions élargir la liste et citer une quantité impressionnante de pédagogues, de musiciens, de philosophes et de psychologues qui ont permis à l’enseignement de la musique au cours des dernières décennies de dépasser ce qu’il a archi-millénairement été dans son principe d’imitation des maîtres par les novices. Il s'est donc enrichi par cette approche repensée qui s’ancre dans une connaissance approfondie du développement psychoaffectif et cognitif de l’élève.

Le Conservatoire de musique neuchâtelois se fait ainsi une exigence d’être à la pointe de la connaissance en la matière. Cela fait bientôt cent ans que nous proposons une formation musicale de qualité à la population neuchâteloise et avoisinante. Il s'agit donc d'une longue tradition pédagogique qui a su s'adapter à l'évolution stimulante de notre société, tout en maintenant vivace un héritage culturel et musical riche et précieux. Nous avons 123 professeurs qui partagent avec enthousiasme leur passion et leur compétence pour la musique, qui mettent toute leur énergie au service des élèves et se réjouissent à chaque fois que l'un d’eux quitte leur cours avec des étoiles dans les yeux. Car enseigner la musique, c'est transmettre un langage qui permet aux humains d'exprimer une part sensible du monde, c'est susciter un élan vital, profond et bienfaisant.

Sylvain Jaccard

Directeur